FAQ

Quelques explications techniques... 

A quoi sert un régulateur de vapeur ?
Situé entre l’isolant et le parement intérieur, Il réduit et permet un transfert homogène vers l’extérieur des vapeurs d’eau produites à l’intérieur de la maison. Il supprimera le point de rosée et garantira ainsi une performance maximale de l’isolation et la meilleure durabilité. Le régulateur joue aussi le rôle primordial de supprimer tout mouvement d’air parasite grâce à une étanchéité à l’air parfaite (étanche à l’air, mais perméable à la vapeur d’eau).
L’étape de la pose du régulateur de vapeur est IMPERATIVE dans la majorité des cas d’isolation, nous réalisons pour vous le calcul de perméance et vous guidons dans le choix du meilleur régulateur de vapeur. Le régulateur de vapeur ou freine vapeur se caractérise par son coefficient de perspirance Sd (en m) et son coefficient de résistance à la diffusion de la vapeur d’eau noté µ (sans unité).
 
A quoi sert un pare-pluie ?
Il protège des intempéries tout en permettant d’évacuer la vapeur d’eau qui provient de la maison. Il permet aussi de parfaire l’étanchéité à l’air, nous le préconisons toujours lorsque c’est possible en neuf comme en rénovation car il garantie l’intégrité du complexe isolation et charpente.
Le parepluie existe en film et en panneaux de fibre de bois, il se caractérise par sa perspirance et sa résistance à la déchirure.
 
Quels sont les avantages d’une isolation par l’extérieur ?
L’isolation par l’extérieur permet de supprimer les ponts thermiques, et de bénéficier de l’inertie des murs pour la fraicheur en été, en rénovation il permet de conserver toute l’habitabilité du bâtiment. L’isolation par l’extérieur est LA solution, celle par l’intérieur étant archaïque.
 
Comment déterminer l’épaisseur d’isolant nécessaire pour une isolation performante ?
En France la performance d’un isolant ne ce caractérise malheureusement que par la résistance thermique noté R, ce qui représente que 1/3 de la vérité. En effet cette résistance thermique calculée à partie de la conductivité thermique noté λ ne caractérise que la performance d’hiver, l’isolation vis-à-vis du froid extérieur. Pourtant nous souhaitons une isolation annuelle et donc performante aussi contre la chaleur estivale, cette notion très importante surtout dans l’isolation des rampants se traduit par le produit de la chaleur massique spécifique par la densité, de cette valeur on peut calculer le déphasage (cf déphasage). La place de l’isolation intérieure ou extérieure est elle aussi prépondérante mais pas prise en compte dans la norme.
Pour les crédits d’impôts et autres incitations fiscales seul le R est utilisé
Il faut choisir a minima les valeurs de performance qui répondent en même temps au crédit d’impôt et /ou la RT 2012 soit :
§ en toit R6,5
§ en mur R3,2 à 5,5 m2K/W
§ en sol sur vide sanitaire R3,4
§ en sol sur terre plein R2,4
Une bonne isolation ne peut être performante que si l’étanchéité à l’air et à l’eau est bien réalisée.
 
Comment faire un enduit à la chaux ?
L’enduit à la chaux se fait généralement en 3 passes :
.le gobetis : c’est une première couche qui pour but de faire corps avec le support, son épaisseur varie entre 4 et 8 mm
. le corps d’enduit : il constitue l’épaisseur du revêtement et assure sa planéité, son épaisseur varie entre 1 et 2 cm.
. L’enduit de finition : c’est la couche la plus fine, son épaisseur varie entre 2 et 5 mm
 
Quelle est la différence entre un chaulage, un badigeon et une eau forte ?
Il s’agit dans tous les cas d’une peinture à la chaux, avec des proportions différentes :
. Chaulage : 1 volume de chaux aérienne pour 1 volume d’eau
. Badigeon : 1 volume de chaux aérienne pour 3 volumes d’eau
. Eau forte : 1 volume de chaux aérienne pour 4 à 6 volumes d’eau